1er mai et fête du Travail : de l’églantine, au brin de muguet

En ce jour du 1er mai, vous venez de recevoir un brin de muguet. Vous pensez en offrir un. C’est la tradition… Mais, au-delà de ce geste, connaissez-vous la profondeur de ce symbole et l’origine de la Fête du travail ? Et surtout, sauriez-vous expliquer à vos contacts l’origine du 1er mai s’ils vous posent quelques questions sur le sujet ?

1er mai : une fête du travail aux multiples origines

En remontant le temps, vous trouverez en septembre un Jour du Travail dans le calendrier républicain de Fabre d’Églantine et une Journée des travailleurs fixée par Saint-Just le 20 janvier (1er pluviose).

Mais c’est à Jean-Baptiste André Godin que l’on doit, le 2 juin 1867 la première Fête du Travail, déplacée ensuite au premier dimanche de mai, puis au 1er jour du mois pour coïncider avec la Fête internationale du travail.

Des travailleurs unis au-delà des océans

Le 1er mai 1886, les syndicats américains appellent les ouvriers à la grève pour obtenir une réduction du temps de travail à 8 heures par jour. La manifestation, qui dure plusieurs jours, s’endeuille lors de terribles affrontements.

À Fourmies, dans le Nord de la France, la manifestation du 1er mai 1891 tourne également au drame et neuf ouvriers sont tués. En mémoire du sang versé, et en référence à Fabre d’Églantine, le triangle rouge symbolisant les revendications des ouvriers (8 heures de travail, 8 heures de sommeil et 8 heures de loisir) est remplacé par une églantine.

En 1919, le Sénat français ratifie la journée de 8 heures et proclame le 1er mai jour chômé.

Un brin de muguet pour porter bonheur

Le 1er mai 1561, le roi Charles IX visite la Drôme en compagnie de sa mère. Il y reçoit un brin de muguet en guise de porte-bonheur. Séduit par cette attention, il perpétue la tradition pendant plusieurs années, puis elle se perd jusqu’au début du XXe siècle.

À Paris, et à la Belle Époque, les grands couturiers choisissent d’offrir chaque 1er mai un brin de muguet à leurs petites mains et clientes. La coutume s’installe et Christian Dior fait de cette fleur son emblème. Dans les défilés du 1er mai, le brin de muguet remplace peu à peu l’églantine épinglée au revers des vestes des ouvriers… Le temps passe, l’Histoire est en marche.

Du muguet, aux bouquets de fleurs

Aujourd’hui, les histoires se font et se défont, mais la tradition reste. En ce 1er mai 2014 vous pouvez même adresser des brins de muguet virtuels à votre entourage.

Tout comme vous pouvez aussi souscrire un abonnement et recevoir, à votre rythme et où vous voulez, muguets et bouquets par un simple clic avec notre partenaire Interflora Solutions Pro.

Après la Fête des Assistantes, à quand la première Fête internationale des Fleurs ?