5 étapes pour transformer une erreur en source de progrès

Ancrée dans notre inconscient depuis l’enfance, l’erreur soulignée en rouge, pointée du doigt, reprochée, punie… empêche d’avancer. Pourtant, bien analysée, l’erreur peut être source de progrès. Démonstration ! 

Muriel Jouas Decrochez la lune

Identifiez le préjudice

Vous managez une équipe, des alternants ? Invitez le collaborateur qui pense avoir commis une erreur à identifier le préjudice. Il aura été préalablement sensibilisé à ce management lors de son séminaire d’intégration. Quelles sont les conséquences de son acte ? Immédiates ? À court terme ? Pour lui ? Pour le service ? Peut-il les évaluer d’une manière objective ? Par exemple un retard de trois jours dans la livraison client…

Réfléchissez aux solutions et options

Invitez la personne à trouver au minimum trois options permettant de limiter les conséquences. Elle bâtira rapidement, selon les situations, un tableau d’analyse stratégique des options. Pour chacune, proposez-lui de lister les avantages et les inconvénients à les mettre en œuvre ou pas. Pourquoi trois ?  Parce qu’une seule solution nous met dans la contrainte, deux, dans une alternative, donc une situation binaire. C’est à partir de trois que nous commençons à parler de choix.

Validez l’option

Maintenant et seulement maintenant, proposez-lui de solliciter un rendez-vous auprès de son supérieur. L’objectif de cet entretien est de valider les conséquences et de décider de la solution à adopter. D’où la présentation des solutions et de leur impact respectif : risques et bénéfices à appliquer ou pas.

Appliquez la solution retenue

Une solution a été retenue et appliquée. Programmez son évaluation… pour le bien de l’entreprise et le bien-être des équipes et des individus.

Améliorez durablement les processus

Après la mise en place de la solution, le collaborateur, avec l’équipe, vous-même ou son manager, cherchera comment faire évoluer une éventuelle procédure pour éviter que l’erreur initiale ne se reproduise. C’est la recherche du progrès.

 

Note de la rédaction : consultante, formatrice et coach, retrouvez Muriel Jouas sur Com2Crise et Decrochezlalune