Assistanat : des entreprises toujours plus exigeantes

Les professionnels de l’assistanat spécialisé sont actuellement très demandés. Et, pour cause, leurs domaines d’intervention se sont élargis et les voici devenus incontournables dans les organisations. Par exemple, l’assistant de direction, désormais plus opérationnel que gestionnaire administratif, s’impose comme un bras droit du dirigeant.

Des attentes en hausse

Si la maîtrise des logiciels couvrant l’ensemble des fonctions de gestion reste une dimension incontournable du métier (tel que SAP), il convient de noter que ces outils se complexifient et couvrent toujours plus de fonctionnalités incluant, entre autre, les ressources humaines ou la finance d’entreprise.

top 5 des departements qui peinent a recruter des assistantesLa plupart des offres d’emploi implique également une maîtrise de l’anglais, qui sera opérationnel voire courant. Enfin, et c’est souvent la part complexe d’un recrutement sur ces profils, la personnalité de l’assistant doit correspondre avec celle de son supérieur hiérarchique. Au-delà des diplômes voire de l’expérience, le profil doit prouver son agilité et sa disponibilité.

Un marché porteur

Le marché de l’assistanat spécialisé est clairement orienté candidats, qui ont souvent l’embarras du choix face à une réelle profusion d’offres d’emplois.

Cette bonne santé se traduit par une multiplication des contrats en CDI et donc plus de difficultés pour les entreprises à la recherche de renforts ponctuels. Dans l’intérim, les entreprises recherchent des candidats immédiatement opérationnels tout en se montrant de plus en plus exigeantes sur les niveaux de compétences.

Les tendances de rémunérations

Les rémunérations reposent essentiellement sur du fixe, les pratiques en termes de variables restant relativement marginales. En dépit d’une demande de compétences toujours plus pointues, les niveaux de rémunérations ne marquent pas de progressions particulières. Clairement, les salaires proposés sont fortement liés au profil.

Retour au sommaire du dossier « salaires 2018 » >>>