CPF, mode d’emploi

Face à la complexité de la mobilisation des heures de CPF, des sociétés prennent les devants et accompagnent leurs salariés dans leurs démarches. Zoom sur les initiatives gagnantes prises par des assistantes proactives et conseils pour mobiliser vos heures.

Informer pour mieux se former

Soucieuse de permettre à tout le personnel de progresser et d’acquérir de nouvelles compétences, Audrey Duprez, assistante formation dans un groupe hôtelier, a conçu un mémo pratique du CPF (compte personnel de formation) très détaillé. Après une indispensable présentation du dispositif et de l’acquisition des heures, fiches pratiques et modèles types se succèdent, pour le plus grand plaisir des intéressés. « Grâce à ce mémo, chaque membre de notre personnel est autonome dans ses démarches », explique Audrey Duprez. « Mais, bien entendu, notre service peut aussi accompagner tout salarié qui nous sollicite ». Tout comme il est possible, pour les salariés ou demandeurs d’emploi français, de requérir l’aide d’un CEP (conseil en évolution professionnel) auprès de Pôle Emploi, l’Apec (Association pour l’emploi des cadres), les missions locales, les Opacif ou CAP emploi…

Comment créer et alimenter son CPF ?

« Même sans projet immédiat de formation, créer son compte personnel sur le site internet moncompteformation.gouv.fr est très utile », explique Marina Pierre, assistante polyvalente.

« Clair et agrémenté de vidéos et de conseils, ce site gouvernemental est simple d’accès. Mais notre mémo pratique du CPF va bien au-delà. Il accompagne l’utilisateur étape par étape et fait gagner beaucoup de temps aux salariés », ajoute Audrey Duprez.

Une fois le compte créé, le titulaire du compte est invité à saisir les heures acquises avant le 31 décembre 2014 (total inscrit sur l’attestation éditée par son employeur en janvier 2015). Les heures obtenues en 2015 vont, quant à elles, être automatiquement ajoutées à son compte CPF à partir de la fin du premier trimestre 2016.

Trouver une formation

Pour rechercher une formation éligible, il suffit de se connecter à son espace personnel (sur le site officiel du CPF) et de cliquer sur le lien Rechercher une formation. « Attention ! », précise Stéphanie Laurent, assistante de manager. « Il faut, à ce stade : renseigner un mot-clé définissant la formation souhaitée (ex. : anglais), préciser sa région et saisir le code APE de sa société ». Cette dernière information permet de trouver l’OPCA (l’organisme paritaire collecteur agréé) dont dépend l’entreprise du salarié.

Une fois la recherche lancée, l’utilisateur doit sélectionner un organisme de formation habilité à dispenser la formation envisagée. Dans l’idéal, il convient d’en contacter plusieurs afin d’obtenir différents devis.

Compléter la demande de prise en charge

Après avoir constitué son dossier, la demande de prise en charge peut être téléchargée et complétée sur le site de l’OPCA dont dépend l’employeur du titulaire du compte.

Envoyer la demande de prise en charge

Si la formation sera suivie pendant le temps de travail, la demande doit être adressée à l’employeur.

Elle sera accompagnée de la demande de prise en charge, du devis de l’organisme de formation, du programme et du calendrier. « Le courrier doit parvenir à l’employeur 60 jours avant le début de la formation si la durée de la formation est inférieure à six mois, et 120 jours si elle est supérieure à six mois », précise Audrey Duprez.

Si la formation se déroulera hors temps de travail, la demande sera adressée à l’OPCA dont l’entreprise du salarié dépend. Elle sera accompagnée de la demande de prise en charge, du devis de l’organisme de formation, du programme et du calendrier de la formation ainsi que de l’attestation du solde de DIF au 31 décembre 2014.

Patienter… et se former !

« Une fois toutes les pièces adressées à l’OPCA, et après réception d’un avis de prise en charge du dossier et du montant accordé, l’employé peut s’inscrire à la formation et signer le contrat de formation professionnelle avec l’organisme retenu », conclut Marina Pierre. À la fin de sa formation, les heures utilisées seront débitées de son compte et ce dernier sera à nouveau alimenté l’année suivante. Bien entendu, une trace de cette formation est conservée dans le dossier CPF du salarié.

Sites utiles
www.cpformation.com
www.opcadefi.fr
www.moncompteformation.gouv.fr