Exprimez votre potentiel dans votre métier d’assistant ou assistante

Invitée à exposer conseils et méthodes au Salon Activ’Assistante, Pascale Bélorgey vous présente la conférence « Exprimez votre potentiel dans votre métier ».

ecouter la conferenceSans en prendre pleinement conscience, vous vous formez chaque jour et parfois de façon surprenante. Mises bout à bout vos connaissances vous caractérisent. Mais, si vous ignorez vous-même votre valeur ajoutée qui peut s’en apercevoir dans votre entourage professionnel ?

Pour changer le regard de votre entourage, il faut changer le vôtre

Activ’Assistante : Vous allez animer au Salon Activ’Assistante la conférence « Exprimer votre potentiel dans votre métier », pourquoi avoir choisi cette thématique ?

pascale belorgey groupe cegos efficacite professionnellePascale Bélorgey* : « Quand j’anime des formations liées à l’efficacité professionnelle, la plupart des participants arrivent avec une réelle envie d’apprendre, qui s’exprime en général par la volonté de résoudre des problématiques concrètes dans leur environnement professionnel. Au fil des heures, certains s’aperçoivent que nombre de connaissances sont déjà à leur portée sans qu’ils aient eu le temps ou l’opportunité de les mettre en application. D’autres procèdent d’une autre façon ou de manière quasi similaire et la nouvelle approche peut leur faire gagner du temps ou sembler plus « moderne » aux yeux de leur manager. D’autres encore apprécient les outils découverts, mais imaginent des freins pour les appliquer, n’osent pas s’affirmer ou se voient face à un défi insurmontable. C’est vrai que certains environnements professionnels ne facilitent pas toujours l’adoption de nouvelles pratiques professionnelles. Car il y a toujours des avantages pour certaines personnes à fonctionner comme avant. Mais pour changer leur regard, il faut changer le nôtre ».

Plusieurs techniques existent pour dépasser ses limites…

Activ’Assistante : En d’autres termes « j’apprends ou je sais déjà, mais je n’arrive pas toujours à appliquer mes savoir-faire » ?

Pascale Bélorgey : « C’est souvent ça. Face à un nouvel apprentissage, je peux avoir la possibilité de l’appliquer tout de suite, et le répéter encore et encore. Dans ce cas, je performe vite. Parfois, la mise en application est différée. Souvent parce que son champ d’application n’entre pas dans mes attributions, ou plutôt parce que je crois que ça ne rentre pas dans mes attributions ou encore parce que je me heurte à des résistances de la part de mon environnement professionnel. Et c’est là que tout se complique. Au cours de la conférence « Exprimer votre potentiel dans votre métier », je présenterai des techniques pour rechercher l’amélioration en permanence, dépasser les limites de son poste, allez au-delà de ce qui est demandé pour pouvoir se donner la possibilité de mettre en applications de nouveaux savoir-faire, ou des savoirs endormis ». Le but est d’apporter encore plus de valeur ajoutée à l’entreprise et pour soi, de se sentir plus utile, d’éprouver plus de fierté et de plaisir dans son travail.

… et toutes les approches de formation sont efficaces

Activ’Assistante : quelle méthode recommandez-vous pour se former avec efficacité ?

C’est la mise en pratique qui ancre les savoir-faire

Pascale Bélorgey : « Il n’y a pas une seule méthode qui prévaudrait par rapport à d’autres. Toutes les approches de formation sont efficaces. Ce qui compte, c’est d’identifier, pour soi, le processus de formation adapté… et aussi tenter d’autres approches pour renforcer l’efficacité de l’apprentissage. Une récente étude menée en juillet par la Cegos auprès de 1000 assistant(e)s souligne leurs attentes. Elles varient en fonction de l’âge des répondants, de la typologie des entreprises… Mais toutes les personnes interrogées sont curieuses et soulignent leur désir d’apprendre. J’aborderai ce sujet lors de la conférence Exprimez votre potentiel dans votre métier**. Parce que se former est essentiel dans le monde professionnel d’aujourd’hui où tout change tout le temps : les technologies, les organisations, les processus, etc. J’aborderai notamment les formats de formation, dont certains sont 100% gratuits, et comment multiplier les approches pour renforcer l’apprentissage. Car la connaissance ne suffit pas. C’est la mise en pratique qui ancre les savoir-faire et les transforme en habitudes efficaces. Et avec la mise en pratique vient l’échec, qui fait lui aussi partie du processus d’apprentissage.  Ensuite on peut affirmer avec fierté : « je sais marcher, car on m’a appris en me guidant. A la première chute, je me suis relevée. J’ai refait une tentative, puis deux, puis trois… et je me suis lâché/e. Maintenant, je sais courir et j’aide d’autres personnes à apprendre à marcher. ».

___

* Responsable de la gamme Efficacité Professionnelle du Groupe Cegos, le 1er organisme de formation français, Pascale Bélorgey est également formatrice et auteure de plusieurs ouvrages dont la boite à outils de l’efficacité professionnelle, Dunod

**Jeudi 21 septembre 2017, Salon Activ’Assistante, 16h à 16h45, Pascale Bélorgey.

re ecouter la conference

© Trueffelpix