Ici et là, partout à la fois, traquez les offres d’emploi

Job à plein temps, la recherche d’un emploi doit être l’activité prioritaire de vos journées. Analyse des offres parues dans la presse ou sur le Net, relations avec les membres de votre réseau, veille professionnelle sur les sujets d’actualité ou auto-formation, soyez partout à la fois. Sinon, vous serez vite distancé(e).

>> Créez (ou revisitez) vos profils sur les réseaux sociaux

« Lors des recrutements, et pour les profils retenus, vos nom et prénom font l’objet de recherches sur le web.  Sur vos pages officielles (Viadéo, LinkedIn…), les informations mises en ligne doivent correspondre à celles présentes sur votre CV » indique Delphine Vassal.

« Plus largement, de nombreuses sociétés publient leurs offres sur Internet. Inscrivez-vous sur tous les job-boards et sur la page Recrutement des sites des entreprises ».

Le piège à éviter
Le piège à éviter

♦ « En ligne, les données sont collectées par le biais de formulaires. Là aussi, adaptez votre saisie à la situation et soyez précis et concis. Surtout si votre profil est ultra polyvalent. Dans le doute, et si l’entreprise risque de rechercher plusieurs profils administratifs, créez plusieurs dossiers pour adapter votre candidature aux différents profils. À titre privé, contrôlez vos profils sociaux personnels, ainsi que vos surnoms. Sur le web, relisez vos billets sur les forums sociaux, dans les tweets… » ajoute Delphine Vassal.

>> Inscrivez-vous dans un maximum d’agences spécialisées

« Fed Office a effectué 400 placements en 2014, en région Île-de-France, Rhône-Alpes et PACA », précise Delphine Vassal. « Mais le bénéfice à gagner en s’inscrivant dans une agence spécialisée va au-delà de la simple mise en relation », poursuit-elle.

« En effet, et dès son inscription, chaque personne est reçue par un consultant. Le CV, les savoir-faire, les compétences font l’objet d’une analyse précise. Plus le candidat va multiplier ce type d’exercice, plus il sera à l’aise face à un recruteur. De plus, c’est une excellente méthode pour isoler ses points faibles et pouvoir les travailler ».

>> Organiser une veille des secteurs

« Dans certaines régions, des implantations d’entreprises sont programmées. Dans d’autres, des points d’alertes liés notamment au papy boom peuvent présumer d’embauches dans des secteurs précis. Se tenir informé(e), c’est se donner la chance de pouvoir postuler à temps ».

>> Suivre vos candidatures : une stratégie gagnante

« Quand vous répondez à une offre ciblée, et après quelques jours de silence, adressez un courriel au service RH et joignez votre CV et votre lettre de motivation.

Après un entretien, remerciez la personne qui vous a reçu(e). Au-delà de la date de décision qu’elle vous aura indiquée, venez aux nouvelles ».

Le piège à éviter
Le piège à éviter

♦ « Écoutez et actualisez le message de vos répondeurs ! Si la voix d’un enfant peut attendrir, certains messages sont au mieux familiers, au pire rédhibitoires ou consternants ».

Les clés du succès
Les clés du succès

♥ « Quand vous répondez à une offre d’emploi, conservez l’annonce, vos CV et lettre de motivation, et vos notes sur l’entreprise. Vous pourrez les utiliser lors de votre prochain entretien, ou les consulter si l’entreprise vous contacte par téléphone pour un premier échange. À cet instant-là, les bafouillages et cafouillages peuvent nuire à votre image ».

 

Objectif emploi :
trois pistes pour passer devant tous les candidats

Expériences, compétences… :
passez
votre CV à la loupe

Ici et là,
partout à la fois, traquez
les offres d’emploi

Dernière
ligne droite
du recrutement :
sortez du lot !