Orthographe : cinq correcteurs sur le banc d’essai

Correcteurs d’orthographe : cinq applications testées (précédente)


BonPatron : 152 mots, 18 fautes… 6 oubliés et 2 ajoutées !

Aïe ! Avec un score de 67 % d’erreurs corrigées, BonPatron tombe sous la barre des 60 % après avoir ajouté deux fautes aux 18 déjà présentes dans le texte initial.

Trois fautes oubliées inconcevables : « m’ont permis » (deux COD avant le verbe), « les objectifs que je me suis fixés » et « j’écris ».

Certes, le participe passé « fixé » est bien souligné. Mais BonPatron propose juste de le remplacer par… « attacher » !

Dernière observation et non des moindres : les suggestions proposées sont parfois complexes. Ainsi quel mot faut-il choisir quand plusieurs propositions sont conseillées ? Ou bien, lorsque le conseil s’adresse à un initié ? Pour preuve « l’élision des deux voyelles ». En lieu et place de l’exemple avec « l’eau et l’homme », un rappel de la règle aurait été plus simple à comprendre*.

Clin d’œil 😉 Découvrez la définition du mot permien. Et surtout, lancez-vous le défi de l’utiliser dans vos écrits aujourd’hui. Pour moi, c’est fait ! Merci BonPatron.

Courrier relu par BonPatron*règle des élisions en page 4

Correcteurs d’orthographe : cinq applications testées (suivante)