Promotion ou augmentation : il faut aider Mary

Au bureau, les avis sur Mary sont unanimes. C’est une professionnelle aguerrie et performante. Oui mais, il y a un mais… en matière de promotion ou augmentation, elle reste l’éternelle oubliée. Et, de vous à moi, elle n’est pas la seule…

Promotion ou augmentation, l’arbre qui cache la forêt

Tout comme un grain de sable peut gripper un engrenage, un détail peut gangrener une carrière et réduire promotion ou augmentation à néant.

>>>L’histoire de Mary

« Collaboratrice dans une importante entité, Mary est ultra performante. Elle connait son métier et ses compétences techniques sont reconnues.

Pourtant, lorsqu’elle adresse un mail à quelqu’un (supérieur hiérarchique ou pas) tout bascule. Ainsi, elle “envois” des documents ; elle a “peut” de temps » ou bien elle accorde « un reccourt » gracieux.

Et des fautes, elle en fait même à l’oral ! « Il faut qu’je voye » dit-elle au moins trois fois par jour…

Certes, quand elle rédige un courrier classique, elle s’applique. Parfois, quelques erreurs complexes subsistent mais rares sont les lecteurs capables de les remarquer. Son directeur, à la rigueur. Ou justement… son directeur !

Plus préoccupant, son style est épineux, le message est dilué et le destinataire perd le fil. Que doit-il faire ? Au mieux il l’appelle. Au pire, il ajourne sa réponse. Mary lui écrira une nouvelle fois… et ça peut durer longtemps, comme en témoignent les 1927 messages à classer dans sa boîte mail.

>>>L’aveu de Mary

“J’aime mon boulot, mais à chaque fois, c’est la même chose, je passe toujours à côté des promotions et des augmentations. Je me demande ce que l’on me reproche. Mon travail est fait, j’accepte tout ou presque, je ne compte pas mes heures. Je suis dégoûtée.”

>>> Ô Mary, si tu savais ( 😉 ce titre-là, il fallait l’oser ! mais c’est l’été)

Dans son entourage, nul n’a le courage d’indiquer à Mary que, peut-être, il faut que… Cependant, les mots pensés restent inexprimés.

Difficile d’expliquer à une personne que l’on apprécie (ou que l’on aime) l’origine du problème sans la blesser. Et pourtant, la vérité lui permettrait d’agir.

Comment aider Mary à booster sa carrière ?

Les yeux rivés à l’écran 11 mois sur 12, difficile de conseiller à Mary une énième appli sur smartphone ou des tutos en ligne. Un correcteur d’orthographe ? La difficulté sera juste masquée.

Mais comme la non-maîtrise de la langue française concerne beaucoup de monde, les Éditions Eyrolles viennent de publier trois nouveautés sur le sujet.

Et l’ouvrage indispensable pour réviser les bases et déjouer tous les pièges de la langue française : Maîtriser l’orthographe avec la Certification Voltaire de Bruno Dewaele et Agnes Colomb.

Ce livre propose : 700 tests et diagnostic, 1 400 exercices d’entraînement, un parcours personnalisé et un sujet d’annales corrigé. C’est le guide parfait pour s’entrainer avec de passer le Certificat Voltaire dans l’un des 1 200 centres d’examen agrée.

Promotion ou augmentation - trois livres pour éviter les fautes

Pour déjouer les pièges de la langue française, vous aimerez aussi :

15 minutes par jour pour stimuler votre orthographe

Orthographe : le jeu des 7 erreurs

La faute du jour : tout en douceur ou toute en douceur ?