Quatre attitudes gagnantes pour rebondir après une critique

« Décidément, tu ne sais rien faire de bon ! ». Le ton est dur. La phrase assassine. Pourtant, les relations au travail se doivent d’être pacifiées et pacifiques. Marie-José Soler, psychologue du travail, coach et formatrice, vous suggère quatre attitudes à adopter pour débattre du travail plutôt que se battre au travail.

Marie-José Soler Psychologue du travail#1-Gardez pour vous la question  «Pourquoi me dites-vous cela?»

Cette maladresse alimente la justification de la critique et peut vous conduire vers un puits sans fond ou dans une impasse.

#2-Veillez à votre intonation

L’intonation de la réponse à la critique est le reflet de votre émotion. Il est possible que votre susceptibilité soit malmenée. Si vous êtes du signe  « huître, ascendant oursin »,  adoptez un minimum d’écoute et évitez la fuite. Éliminez l’agressivité, la colère, la manipulation, la soumission qui vont  entretenir les malentendus

#3-Faites préciser les : « encore », « comme toujours », « jamais » qui sont des généralités

En questionnant votre interlocuteur, vous pourrez découvrir des faits qui ont vraiment besoin d’être traités et résolus.

#4-Questionnez la critique pour amorcer un dialogue

« Qu’est-ce qui vous amène à dire cela ? » ou « Quels sont les faits qui vous amènent à dire cela ? ». Le débat sera alors recentré sur  le contenu du travail, les moyens et méthodes. Si vous êtes du signe « dauphin, ascendant chat » vous  transformerez ainsi les piques en atout cœur.