Quelle est l’incidence de l’orthographe sur l’employabilité ?

En France 31 % des salariés rédigent au moins le quart de leur journée de travail et au total 70 % des salariés sont des rédacteurs quotidiens de documents. Dominé par l’écrit, l’univers professionnel concerne tous les acteurs présents dans les organisations*. Plus que jamais, la maîtrise de l’orthographe est devenue l’une des exigences principales des DRH.

9 mails sur 10 contiennent des fautes

Après étude d’un échantillon de 347 e-mails reçus par Textmaster(1) sur une période de quatre mois, neuf mails sur dix comportaient des fautes d’orthographe, de syntaxe, de grammaire et de conjugaison, en français et en anglais.

Or, la vulnérabilité en compétence orthographique peut être vectrice de coûts cachés en occasionnant de multiples dysfonctionnements de communication, de coordination et de gestion du temps. En parallèle, elle entraîne une perte de valeur ajoutée et nécessite des actes de régulation coûteux*.

Dans 75 % des recrutements, seulement 3 ou 4 candidats passent le cap du « sans fautes »

Projet voltaire 47 pourcent des candidaturs contiennent des fautesEn France, 12 % des recrutements s’effectuent sans l’étude des CV(2). Cette étape d’analyse du parcours professionnel des candidats et éventuellement de la lettre de motivation a des conséquences redoutables ! Lors de la présélection, seulement 25 % des postulants restent en lice.

Mais parmi ces candidats, combien vont « survivre » à la consultation de leurs profils sur les réseaux sociaux ? Visités par 52 % des services RH(3), les pages sociales qui contiennent des fautes sont, là encore, pointées du doigt et jouent en défaveur des candidats.

Mais si le risque de rejet de la candidature existe dès la première erreur relevée, les erreurs de frappe sont jugées moins sévèrement que les fautes d’orthographe et de lexique. En revanche, les erreurs de typographie sont jugées rédhibitoires.

Pour les cadres, l’absence de maîtrise de l’orthographe est un obstacle majeur pour 81 % des recruteurs(4).

Pourquoi l’orthographe est-elle importante ?

Aujourd’hui, un employé rédige en moyenne 33 courriels par jour, 70 % des salariés sont des rédacteurs quotidiens de documents et chacun y consacre 31 % de son temps.

Etude projet voltaire 2016 importance de l orthographe

 

Hommes/Femmes, qui sont les meilleurs ?

En France, 45 % des femmes maîtrisent les 140 règles d’orthographe courantes versus 41,5 % des hommes(5).

Toutefois, le niveau ne cesse de baisser ! En 2010, les hommes maîtrisaient 45 % des règles d’orthographe, contre 53 % chez les femmes. L’écart était alors de 8 points. En 2015, les hommes maîtrisaient 43 % et les femmes 48 % de ces mêmes règles.

Et vous, où vous situez-vous ?

* Thèse octobre 2015 de Christelle Martin Lacroux, Université de Toulon
(1) Étude réalisée par Textmaster entre le 3 novembre 2012 et le 10 février 2013
(2) Regionsjob, 2015
(3) Enquête RH menée par les sites du réseau RegionsJob en 2013
(4) Apec, 2013
(5) Baromètre Projet Voltaire 2016

Extraits infographie Projet Voltaire 2016
Visuel © adrian_ilie825