Recrutement : top 5 des métiers en berne

Le baromètre annuel Qapa des métiers qui mènent au chômage après le BAC vient de paraître. Et pour la première fois depuis trois ans, l’un des métiers de l’assistanat figure au top 5 des métiers en berne. Découvrez lequel.

Top 5 des métiers en berne en 2019

Pour la 2e année consécutive, le métier de journaliste arrive en tête des professions les moins recherchées par les recruteurs en 2019. Vous êtes psychologue ? A moins d’ouvrir votre propre cabinet, il vous sera difficile de trouver un poste.

Mais, et c’est à partir d’ici que la situation s’envenime. En effet, elle touche de plein fouet deux métiers où les assistantes pouvaient postuler. Vous êtes employé(e) de banque, caissier ou caissière, ou secrétaire administrative ? L’année va être difficile si vous cherchez un emploi car il s’agit de métiers en berne !

métiers en berne et recrutements 2019Pour rebondir, devenez comptable ou commercial

Secrétaire polyvalente, la comptabilité d’une entreprise vous est familière ou vous êtes habile vendeur(euse) ?

Sautez le pas en mobilisant vos heures de CPF pour asseoir votre niveau et le certifier.

Car le métier de comptable est au top 4 des métiers qui recrutent en 2019 !

Vous êtes un(e) commercial(e) dans l’âme ?

Les recrutements pour 2019 hissent cette profession sur la 2e place du podium des métiers les plus recherchés.

Maintenant (quoi de plus naturel) la curiosité vous pique et quels sont les trois autres professions qui recrutent en 2019 ? Les chanceux seront manutentionnaire (1re place), chauffeur livreur permis C et EC (3e), et technicien dans l’industrie (5e).

En pratique, cette information vous sera peu utile. Mais elle peut, en revanche, intéresser un membre de votre famille ou de votre réseau. Partagez, partagez ! Pour un premier poste, ou pour en changer !

Ni comptable, ni commercial ? Devenez le 1er ou la 1re Wedding Planner de votre secteur !

Pour découvrir ce nouveau métier… et sa certification inscrite au RNCP, c’est ici !

Lydia M - Hauts de FranceClin d’œil « Inscrite à Pôle-Emploi depuis 10 mois, je n’ai reçu que très peu d’offres en lien avec mes expériences et j’ai suivi deux MOOC pour parfaire mes connaissances en comptabilité et en anglais. En revanche, j’ai été plusieurs fois conviée à des réunions d’informations pour devenir chauffeur-livreur, boucher ou assistante de vieSi je comprends la méprise du système informatique au sujet du métier d’assistant (de vie), pour celui de livreur, le système a peut-être « matché » avec tous les titulaires d’un permis B. Quant au métier de boucher, je viens de chercher dans mon CV le mot clé qui a pu aboutir à un tel résultat !
Voyons voir, je suis secrétaire polyvalente… Ah voilà ! J’y suis ! J’ai indiqué en marge d’une expérience en lien avec l’organisation d’événements : relations avec les traiteurs, analyse des devis. Tout s’explique !
Des relations avec un traiteur au poste de boucher, il n’y a qu’un pas chez Pôle Emploi 
» témoigne avec un brin d’humour Lydia M. des Hauts-de-France.

*Méthodologie : baromètre basé sur l’analyse de plus de 450.000 offres d’emploi, toutes fonctions confondues, déposées par les 135.000 recruteurs qui publient leurs offres d’emploi sur Qapa.fr (commerçants, artisans, TPE, PME, grosses entreprises depuis janvier 2017 jusqu’à fin avril 2019). Les chiffres et statistiques représentent un état des lieux de l’emploi en France pour l’ensemble de l’année 2017, 2018 et 2019. Toutes les informations mises en avant par les candidats et par les recruteurs sont déclaratives.

©charlz gutierrez de pineres – unsplash ©Fotolia

Comme Lydia, témoignez sur Activ‘ Assistante et réalisez votre avatar sur avatar-gratuit.com !