#SalonActivAssistante : les membres d’ELLES DIGITAL MONS s’activent

En amont de sa visite au #SalonActivAssistante avec d’autres membres de la communauté d’assistantes ELLES DIGITAL MONS, Bernadette vous présente la genèse de cette belle dynamique. Une initiative à copier, dupliquer, et à conforter dans toutes les entités de France et de Navarre !

Activ’Assistante : vous-même et des membres de votre communauté d’assistantes participerez au #SalonActivAssistante en septembre. Pouvez-vous nous en dire plus sur ELLES DIGITAL MONS ?

#salonActivAssistante - Bernadette A - assistante de directionBernadette ANDRÉ, assistante de direction à la Direction des Ressources Humaines, Développement social d’AG2R LA MONDIALE : « A l’heure du tout digital, les outils évoluent sans cesse. Ainsi, chaque mise à jour s’accompagne d’améliorations. Et surtout, chaque nouvel outil apporte son lot d’avantages et de limites. Dans notre entité, et comme partout, les assistantes sont à la fois utilisatrices et personnes ressources auprès des équipes. Mais si nous partageons une dénomination « métier » commune, nos missions diffèrent et certaines maîtrisent des outils quand d’autres les utilisent peu (et parfois moins bien).

Réunie tous les deux mois, la communauté ELLES DIGITAL MONS apporte des solutions et simplifie notre quotidien. Grâce à elle, nous évoquons les outils digitaux mis à notre disposition. Nous en partageons les bonnes pratiques et des process d’utilisation précis sont créés et partagés avec toutes les assistantes du site. Bref, on s’entraide pour gagner du temps.

Enfin, et au-delà de ces aspects techniques, nous échangeons sur l’évolution de nos métiers et sur l’impact des nouvelles technologies ».

Activ’Assistante : à l’heure des réseaux sociaux et du digital, pourquoi avoir créé une communauté non virtuelle ?

Bernadette : « les réunions ELLES DIGITAL MONS sont complémentaires à un groupe déjà formé sous YAMMER. Ce canal est utilisé pour dialoguer plus vite et plus efficacement. Mais les échanges formels sont utiles pour élaborer les synthèses. En général, et par roulement, nous sommes une dizaine de participantes. C’est assez pour créer des contenus de qualité, zoomer sur les nouvelles fonctionnalités utiles, informer sur celles qui n’existent plus…

Pour aller encore plus loin notre démarche a été inscrite sur l’intranet de notre entreprise (le Déclic). Notre Directrice du site a salué notre idée car il lui semble important de s’investir dans ce type de démarche. »

Activ’Assistante : qu’espérez-vous trouver au #SalonActivAssistante de septembre ?

Bernadette : « Moi et mes collègues avons tout à découvrir car il s’agira de notre première participation au #SalonActivAssistante. Nous y retrouverons des homologues parisiennes, car ce sont elles qui nous ont appris son existence. Pour sa part, notre Direction de la Formation soucieuse de nous accompagner dans l’évolution de nos missions, s’investit dans notre démarche en finançant notre déplacement. C’est un privilège et la marque du désir de nous accompagner dans l’évolution de nos missions. Face à la digitalisation de nos métiers, il faut s’adapter pour bien travailler ensemble. Il nous semble évident de participer au salon afin d’échanger sur nos pratiques et nos modes de fonctionnement avec des personnes qui exercent le même métier que nous ».

Activ’Assistante : merci Bernadette, et à bientôt au #SalonActivAssistante du 19 septembre au Palais Brongniart 

Venez échanger quelques mots avec Bernadette et les membres de la Communauté des Assistantes ELLES DIGITAL MONS !