Crise de vœux, 3 erreurs à éviter…

Face à l’impensable, les vœux des entreprises françaises ont été impactés. Ceux postés les 7 et 8 janvier sont arrivés chez des clients bouleversés par les actualités. Puis les vœux de l’après-attentat et de l’avant prise d’otages ont été envoyés ; suivis des vœux de l’après 11 janvier. Aujourd’hui, nombre de sociétés bloquent encore leurs cartes. Leurs vœux sont-ils morts nés ?

Lire la suite