Théâtre des Folies Bergère, 3 siècles d’histoire

Un événement à organiser ? Découvrez le Théâtre des Folies Bergère et ses équipements parfaitement adaptés à vos projets !

Le Théâtre des Folies Bergère et ses espaces événementiels

Depuis 1860, le Théâtre des Folies Bergère est un lieu mythique. Situé dans le 9e arrondissement de Paris, ce temple sublime à la décoration baroque propose aux entreprises trois espaces d’exception : le Hall, les Coursives et le Théâtre.

  • D’une surface de 950 m², le Hall du Théâtre des Folies Bergère peut accueillir jusqu’à 1300 personnes lors d’un cocktail dînatoire. Pour un déjeuner ou un dîner assis, l’espace peut recevoir 350 convives.
  • Au premier étage, et surplombant le Hall, vos invités peuvent découvrir la salle sous ses plus beaux angles depuis les Coursives. D’une surface de 350 m², les coursives sont idéales pour les cocktails jusqu’à 300 personnes, et les déjeuners ou diners jusqu’à 150 couverts. Selon les besoins de votre entreprise, les Coursives peuvent être séparées en trois salles de sous-commission.
  • Le Théâtre peut, quant à lui, accueillir 1679 personnes sous la coupole mythique Art Déco des Folies Bergère.

Votre contact privilégié : Louis Guillemot – Responsable des événements

Le Hall - Les Coursives - Le Theatre - Folies Bergere Evenement Paris 9e

Trois siècles d’histoire

Le Théâtre des Folies Bergère se trouve au 32 de la rue Richer, sur un terrain où de petites histoires s’entremêlent.

Propriété d’un moine gourmand et amateur de bons vins, ce dernier légua au XVIe siècle son bien, traversé par une rivière, à l’hospice des Quinze-Vingts. Du XVIIe au XVIIIe siècle, les champs de la rue Richer (initialement baptisée « Ruelle de l’égout ») furent exploités par des maraîchers.

Vers 1863, les champs laissèrent la place à des maisons d’habitation et des commerces pendant les grands travaux du baron Haussmann. Bien avant d’être un music-hall, le bâtiment érigé au 32 abrita un magasin spécialisé dans la literie. Baptisé « Aux Colonnes d’Hercule », il fut surnommé « Au sommier élastique ».

Quatre ans plus tard, en décembre 1867, débutèrent les travaux d’une salle de spectacle. Dirigé par l’architecte Plumeret, inspecteur des bâtiments à la couronne, le Théâtre fut inauguré le 2 mai 1869.

Que s’est-il passé ensuite ? Cliquez ici pour en savoir plus ! L’histoire mérite vraiment d’être connue. Vous découvrirez :

  • comment une salle de spectacle a pu s’ouvrir à l’époque où il était interdit de se costumer, de danser ou d’utiliser des accessoires ! Surprenant…
  • pourquoi Folies est au pluriel, Bergère au singulier. Très intéressant…
  • qui utilisa la salle pendant la guerre de 1870. Déroutant…
  • et qui racheta le lieu en 1871 pour en faire un lieu d’exception !

Ensuite, tout est magique… de la première à la dernière ligne. Laissez-vous charmer par un récit étonnant. Les Folies Bergère, le chiffre 13. Ah le chiffre 13 ! Là encore… découvrez ici les secrets de ce chiffre magique.

Et pour visiter le lieu, participez à la Fête des Assistantes organisée par Activ’Assistante le jeudi 18 avril prochain.fete des assistantes Folies Bergere Paris 18 avril 2019