Tous égaux devant le droit au télétravail ?

Salarié(e), vous rêvez de télétravailler mais les assistants et assistantes sont exclus du système. Ou bien, cette possibilité n’existe pour personne. Que faire ?

Ma société autorise le télétravail, mais pas pour les assistant(e)s

« Quand un accord préalable existe, le débat doit être relancé avec les instances représentatives du personnel (IRP) et le document doit être mis à jour », explique Maître Joachim Scavello, avocat à la cour de Paris. « Si l’accord est ancien (trois ans et plus), il peut être intéressant de l’actualiser. Les évolutions en matière de partage des données à distance et le renforcement de la sécurité informatique modifient la donne. Qui ne demande rien n’a rien… Lancez-vous ! »

Mon entreprise n’a pas d’IRP, dois-je renoncer au télétravail ?

« Toute personne dont le travail peut être exercé à distance a la possibilité de négocier, de gré à gré avec sa direction, les modalités de mise en place d’une collaboration en télétravail, à temps partagé ou à temps complet. Si la demande est acceptée, un avenant à son contrat de travail initial lui sera proposé », précise Maître Joachim Scavello.

Teletravail et teleassistanat v1_s Teletravail et teleassistanat v2_s Teletravail et teleassistanat v4_s Teletravail et teleassistanat v3_s Teletravail et teleassistanat v5_s