VAE et PTP : faites votre choix

En recherche active, vous hésitez entre VAE et PTP. Comment faire valider vos acquis ou présenter un dossier de Projet de transition professionnel.

VAE et PTP : valider ou se former

Modifiées par la Loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel, la Validation des acquis de l’expérience (VAE) et le Projet de transition professionnel (PTP) vous ouvrent de nouvelles perspectives. Lequel de ces deux dispositifs choisir ?

>>>Validation des Acquis de l’Expérience : certifiez vos compétences

Vous voulez certifier vos compétences ? Action !

  1. Êtes-vous éligible à la VAE ? Pour bénéficier d’une VAE, vous devez avoir exercé le métier visé par le diplôme, le titre ou le certificat professionnel pendant au moins un an (en continu ou non).
  2. Peut-on « tout » certifier ? La certification (diplôme, titre ou certificat) doit être enregistrée au RNCP. Cliquez ici pour le consulter.
  3. Qui peut vous renseigner ? Pour analyser la pertinence de votre projet, vous pouvez gratuitement solliciter un conseiller VAE au sein d’un Point relais conseil (PRC). Cliquez ici pour consulter la carte des PRC.
  4. Déposez votre dossier de recevabilité : Le dossier de recevabilité contient plusieurs documents. Pour accéder au formulaire (PDF dynamique à compléter), cliquez ici. Si le téléchargement échoue, vous trouverez sur la même page web le formulaire à imprimer et à compléter.
  5. Comment financer votre VAE ? Tout diplôme, titre ou certificat est émis par un organisme certificateur. Pour connaître le certificateur à contacter, cliquez ici. Une fois l’acteur concerné identifié, formulez votre demande d’accompagnement. Pour le financer, sollicitez votre employeur, ou le conseil régional, ou plus simple, utilisez votre CPF (Compte personnel de formation). Pour rappel, le CPF fait partie du Compte personnel d’activité (CPA).

Une fois votre projet en route, « rédaction » !

  1. Comment se déroule l’accompagnement ? Votre accompagnant vous guide dans les premiers pas de la formulation de vos expériences en suivant le référentiel de la certification visée. Il ne rédige en aucun cas votre dossier à votre place. Il peut, au cours de l’analyse de votre expérience, identifier des points qui pourraient ne pas être validés par le Jury (par exemple : aucune mission bilingue alors que le référentiel l’exige). La validation de votre expérience pourra, dans ce cas être partielle.
  2. Que faire en cas de validation partielle ? Vous recevrez une notification vous indiquant les éléments qui devront faire l’objet d’une évaluation complémentaire. Vous disposerez d’un délai pour les présenter devant le jury (après avoir acquis les compétences).
  3. Bon à savoir : bien que modifiées par la Loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel, et dans l’attente de la publication d’un arrêté ministériel, les modalités de mise en œuvre décrites ci-devant restent d’actualité. Cet article sera mis à jour dès publication officielle.

>>>Projet de transition professionnelle (PTP) : se qualifier, évoluer ou se reconvertir !

Ex-CIF, le PTP (projet de transition professionnelle) peut être mis en œuvre pour vous absenter de votre poste en vue de suivre une formation qualifiante ou certifiante.

Appelé CPF de transition, le PTP est ouvert sous conditions et est accordé sur demande à votre employeur. La formation est suivie en tout ou partie sur temps de travail et vous êtes rémunéré(e) pendant votre congé.

Pour en savoir plus sur le PTP, cliquez ici

Vous aimeriez aussi…

Les MOOCs c’est fun ! Laissez-vous tenter